VANVES ACTUALITE

POLITIQUE


Hier, Sophie CLUZEL, Secrétaire d'Etat en charge du handicap, habitante de Vanves, était sur RMC DECOUVERTE. Avec des annonces intéressantes.

Informations vues sur le site de BFM TV :

Handicap dans le monde du travail: une incitation financière envisagée par le gouvernement

 
Handicap dans le monde du travail: un système d'incitation envisagé par le gouvernement
 
Newsletter RMC

Newsletter
RMC

 
 

Sur RMC, la secrétaire d'Etat en charge du Handicap, Sophie Cluzel, a dévoilé les pistes envisagées par le gouvernement pour mieux intégrer les personnes handicapées dans le monde du travail. 

Comment mieux intégrer les personnes handicapées dans le monde du travail? C'est la question sur laquelle travaille actuellement la secrétaire d'Etat en charge du Handicap, Sophie Cluzel. Un rapport de la Cour des comptes publié le 8 janvier 2018 étrille la gestion de l'Agefiph et du FIPHFP, deux fonds dédiés à l'emploi des personnes handicapées. La Cour s'interroge sur leur utilité et pointe une gestion "coûteuse" de ces fonds.

En France, la loi fixe l'objectif de 6% de travailleurs handicapés embauchés par des entreprises privés ou des administrations. Un objectif loin d'être atteint: il est actuellement de 3,7%. Selon le ministère, cela fait 30 ans que le système d'intégration dans l'emploi des personnes handicapées n'a pas été remis en question. Sophie Cluzel veut ainsi opérer une grosse remise à plat de ces dispositifs. Et pourquoi pas, toucher au seuil obligatoire de 6% de personnes en situation de handicap dans l'entreprise. "Nous n'avons pas de tabou", précise le ministère.

Les entreprises ont besoin d'être accompagnées"

Sur RMC, face à Jean-Jacques Bourdin, la secrétaire d'Etat en charge du Handicap a ainsi dévoilé quelques unes des pistes envisagées par le gouvernement et notamment celle d'une incitation financière: "On ne va peut-être pas faire un bonus-malus, mais une incitation. Il faut pouvoir payer pour un service rendu. Et ça, c'est très important. Les entreprises ont besoin d'être accompagnées dans leur politique d'emploi. Je veux valoriser la politique handicap et diversité, c'est de pouvoir mettre en exergue, mettre en valeur les capacités d'une entreprise qui vont vers une politique d'emploi des personnes handicapées".

Pour employer une personne handicapée, une entreprise doit remplir un certain nombre de critères. Un parcours du combattant pour certains. Sophie Cluzel veut également simplifier cet ensemble de normes et accompagner les patrons qui souhaitent embaucher des personnes en situation de handicap. 


18/01/2018


L'excellente réponse de Gabriel ATTAL, député de Vanves, porte parole de la République en Marche, au sujet de l'abandon de Notre Dame des Landes

Informations vues sur Twitter :

 

Quand le projet a été lancé, on n'avait pas encore marché sur la Lune. Ca fait 50 ans qu'il y a des atermoiements et de l'hypocrisie qui nuisent au développement économique du Grand Ouest. Nous faisons preuve de courage politique en allant de l'avant.

 

Vidéo à lire en cliquant sur le lien suivant :

https://twitter.com/twitter/statuses/953658232689643520


18/01/2018


Gabriel ATTAL, député de Vanves, explique les évolutions pour les lycéens et les étudiants

Informations vues sur Twitter :

 

60% d’échec en licence aujourd’hui. On fait quoi pour changer ça ? Avec , découvrez les attendus nécessaires dans chaque filière, ainsi que les débouchés possibles, AVANT de faire votre choix. Misons sur la réussite à l’Université. �‍�

 

vidéo à lire en cliquant sur le lien suivant :

https://twitter.com/twitter/statuses/953558089147584512


18/01/2018


La semaine politique en vidéo de Bruno JEUDY, journaliste de Vanves. L'année 2018 pour Emmanuel MACRON et Edouard PHILIPPE

Informations vues sur Twitter :

 

Bruno Jeudy a retweeté Benoît Leprince

C'est l'heure de JeudyPolitique, édito vidéo de - Cette Semaine: Macron-Philippe 2018 sur les chapeaux de roues

 

vidéo à lire en cliquant sur le lien suivant :

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Emmanuel-Macron-Edouard-Philippe-2018-sur-les-chapeaux-de-roues-1436105


12/01/2018


Fin du département des Hauts-de-Seine ?

Informations sues sur le site du Parisien :

Suppression des départements de la petite couronne parisienne : les élus s’insurgent

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine|R. Bx. avec AFP| 23 décembre 2017, 21h51 |28
Le préfet de région privilégie la suppression des trois départements de la petite couronne (illustration). LP/Jean-Baptiste Quentin
 

Le préfet de région a rendu un rapport qui privilégie la suppression des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

Les présidents des départements franciliens s’insurgent samedi contre un scénario du «Grand Paris» qui supprimerait les départements de la petite couronne et garderait les limites actuelles de la Métropole du Grand Paris. Ils plaident au contraire pour «une grande métropole», «englobant toute l’Ile-de-France».

Dans son édition du week-end, Le Monde a dévoilé «un document de travail élaboré par Michel Cadot, préfet de l’Ile-de-France», qui «passe en revue plusieurs scénarios» de la future réforme institutionnelle du Grand Paris que prépare le gouvernement.

«Le scénario que privilégie Michel Cadot prévoit notamment la suppression des trois départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) et le maintien de la Métropole du Grand Paris dans ses limites actuelles», relèvent les présidents des départements franciliens, qui «rejettent ce scénario ubuesque»

En novembre, cette piste avait déjà été évoquée dans Le Parisien. Elle a les faveurs du président de la métropole du Grand Paris, Patrick Ollier (LR).

Regrettant des fuites dans la presse d'«informations jamais partagées avec les élus», ils affirment qu’ils s’y «opposeraient par tous les moyens politiques et juridiques s’il était finalement retenu».

«Des conséquences sur l’emploi et le vote extrémiste»

Les présidents des départements franciliens estiment que ce scénario de réforme «aggraverait les fractures territoriales et sociales» et «accentuerait le sentiment de délaissement des zones moins denses, avec des conséquences sur l’emploi et le vote extrémiste».

La Métropole du Grand Paris (MGP) regroupe Paris, les 123 communes de la petite couronne et sept communes de la grande couronne parisienne.

Les présidents des départements franciliens défendent l’idée d'«une grande métropole, ambitieuse, solidaire et démocratique : une métropole englobant toute l’Ile-de-France, bâtie avec les départements et le bloc communal».

Le communiqué est signé par Jean-Jacques Barbaux (Seine-et-Marne, LR), Pierre Bédier (Yvelines, LR), François Durovray (Essonne, LR), Patrick Devedjian (Hauts-de-Seine, LR), Stéphane Troussel (Seine-Saint-Denis, PS), Christian Favier (Val-de-Marne, PCF) et Marie-Christine Cavecchi (Val-d'Oise, LR).

Le projet du «Grand Paris» a été imaginé par Nicolas Sarkozy il y a 10 ans, avec l’objectif d’ancrer la capitale dans le club très fermé des «villes mondes» à l’image de Londres ou New York.


25/12/2017


La semaine politique en vidéo de Bruno JEUDY, journaliste de Vanves. EMMANUEL MACRON A LA BARAKA

Informations vues sur Twitter :

 

Bruno Jeudy a retweeté Paris Match

C'est l'heure de JeudyPolitique, édito vidéo de - Cette Semaine : Macron, La baraka

 

lire la vidéo en cliquant sur le lien suivant :

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Macron-la-baraka-1424474#utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&xtor=CS2-14&utm_source=Twitter&link_time=1513864020


22/12/2017


Gabriel ATTAL,député de Vanves,salue le vote de l'Assemblée Nationale pour le projet de loi PLAN ETUDIANTS dont il était rapporteur

Informations vues sur Twitter :

 

Le projet de loi adopté par l’Assemblée nationale ! Bravo à la Ministre avec qui j’ai été très fier de travailler en tant que rapporteur. Profonde réforme de justice et progrès pour tous les jeunes.

 

vote.jpg


20/12/2017


Gabriel ATTAL; le député de Vanves, est sur France Info ce matin à 8 heures 30

attal et france info.jpg


20/12/2017


Le commentaire de Bruno JEUDY, journaliste de Vanves, sur l'interview TV d'Emmanuel MACRON ce dimanche

Informations vues sur Twitter :

 

a retweeté

 

"La forme de cet entretien de était assez surprenante. C’était une interview debout et en marche, taillée sur mesure. Sur le fond, cela manquait d’annonces".

 

c dans l'air.jpg


19/12/2017