VANVES ACTUALITE

VIE ECONOMIQUE


SAMEDI 30SEPTEMBRE 2017. Le mois du commerce à Vanves ne sait toujours pas communiquer sur Twitter

Exemple :

 

Évidemment qu’il faut communiquer sur cet évènement ! Un documentaire à partager très largement.


30/09/2017


Il a manqué 11 voix à Isabelle DEBRE hier pour continuer son travail au Sénat. Très grosse perte pour Vanves

Les résultats de l'élection sénatoriale dans les Hauts-de-Seine :

https://senatoriales2017.senat.fr/circonscription/92-hauts-de-seine

 

Avec ce résultat,ce qui  frappe en premier c'est que nous n'aurons plus d'élu vanvéen au Sénat avant très très très longtemps. Tout le monde n'a pas résumé la chance que nous avions.

 

Isabelle DEBRE est  une femme remarquable qui a su pendant deux mandats agir avec professionnalisme et compétence au service de la collectivité territoriale qu'elle représentait. Dévouement,disponibilité était d'autres qualités de son action. Elle fait  partie de l'histoire de Vanves avec sa qualité de Vice-Présidente du Sénat pendant trois ans. Une grande dame toujours prête à aider et à agir.

 

Heureusement, son action politique continue comme Conseillère départementale du Canton Clamart/ Vanves.

 

Pourquoi ce résultat ?

 

11 voix ce n'est pas beaucoup.

 

A Vanves, il  y a ceux qui aurait du voter pour l'intérêt de vanvéens.

 

Il y a eu une multiplication des listes de droite. 4 listes en plus de celle investie par le parti Les Républicains.

Trois perdants des récentes élections législatives cherchaient un poste au Sénat, un a réussi.

Autant de voix perdus pour la liste d'Isabelle DEBRE

 

Le match est terminé. La messe est dite.

 

L'Heure de dire MERCI à Isabelle DEBRE pour son action.

 

senet.jpg

 

 


25/09/2017


Le CHALLENGERCLUB de Vanves organise un événement économique la semaine prochaine

challenger club.jpg


19/09/2017


David MAHE,un dirigeant d'entreprise vanvéen

 

BFMTV s'intéresse au bien-être au travail ... et aussi un peu à Stimulus

Petit-déjeuner entre collègues, parties de baby-foot, week-ends gourmands… Dans l’entreprise parisienne Spareka, spécialisée dans la réparation d’appareils domestiques, les équipes sont bien conscientes de l’impact du bien-être sur les…
bfmtv.com
 

02/03/2017


Voeux d'une société de Vanves

voeux d'une société de vanves.jpg


05/01/2017


Vanves à l'honneur avec la société PROCEDES CHENEL qui gagne un trophée INPI

Informations vues sur le site du Figaro :

 

 

Les Trophées INPI fêtent leur 25e édition

Les Trophées INPI fêtent leur 25e édition

 

Les Trophées INPI 2016, qui fêtaient leur 25 ème édition, ont été remis mercredi 14 décembre lors d’une soirée à la Monnaie de Paris. Le jury, présidé par Pierre Hermé, a dévoilé le nom de quatre lauréats de cette édition 2016, distingués pour l'exemplarité de leur stratégie d'innovation et leur capacité à inscrire la propriété industrielle au coeur de leur développement.

 

Procédés Chénel International, lauréat de la catégorie Design, fête cette année plus d'un siècle d'innovations et de développements inédits dans l'art du papier, au service des créateurs et des designers.

 

Wandercraft, lauréat de la catégorie Brevet, révolutionne les technologies existantes pour créer le premier exosquelette des membres inférieurs qui ne nécessite pas de béquille.

Obut, lauréat de la catégorie Marque, caitalise sur un savoir-faire unique, transmis et développé par trois générations successives, pour innover de façon systématique et transverse.

Laphia, cluster d'excellence et lauréat de la catégorie Recherche, est reconnu mondialement pour ses travaux sur les sciences de la lumière, identifiées comme technologie de pointe du 21e siècle, et en démultiplie les applications.

A l'issue de la cérémonie, 25 créations signatures de la Maison Pierre Hermé, surmontées chacune d'une bougie, ont défilé parmi lse convives. Chacun a pu ensuite parcourir les coursives de la Monnaie de Paris et découvrir l'exposition "Not Afraid Of Love" de Maurizio Cattelan.

 

Lefigaro.fr

 

procedes Chenel.jpg


 

 

 


19/12/2016


LUNDI 27 JUIN 2016. Surventions pour aider au développement des entreprises. C'EST POSSIBLE !

Informations vues sue Twitter :

 

 

: jq'à 250K€ de subvention. Présentation du nouveau dispositif le 07/07 à Nanterre

des subventions pour les entreprises.jpg

des subventions pour les entreprises.jpg
ositif-pm-up?utm_source=twitter&utm_medium=twitterimg&utm_campaign=pmup


27/06/2016


Vanves, Simon de Cyrène et le handicap dansla ville

Article vu sur le site handicap.fr !

 

Logement accompagné, vivre son handicap dans la ville

Résumé : Fabien Noel, atteint d'une maladie du cerveau depuis ses 30 ans, réside dans une maison partagée Simon de Cyrène, à Vanves. À l'occasion d'une table ronde sur le logement accompagné lors de la CNH du 19 mai 2016, il partage son expérience.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le logement accompagné essaime en France ! Fabien Noel, concentré et très ému dans le salon d'honneur de l'Elysée le 19 mai à l'occasion de la CNH (Conférence nationale du handicap), s'est exprimé sur son quotidien au sein de la maison partagée Simon de Cyrène de Vanves (92). Handicapé des suites d'une lésion cérébrale dans un accident, il y réside depuis 2011 et se réjouit de ce mode de vie communautaire.

Lutter contre l'isolement social

Lorsque Fabien intègre un groupe de réflexion pour personnes handicapées à Vanves, en 2010, il contribue à la mise en place des maisons partagées Simon de Cyrène. Depuis, cinq d'entre elles ont été construites dans la commune. Elles accueillent 70 personnes valides et handicapées. Véritable pionnier du projet, Fabien explique : « Nous avons fait le choix de créer une vie partagée entre résidents, personnes handicapées, et assistants, personnes valides, pour créer un lieu de collectivité mais aussi d'indépendance ». Très investi, il est également responsable d'activités au sein du groupe d'entraide mutuelle Le Cap, à Vanves, qui lutte contre l'isolement social.

Équilibre entre autonomie et collectivité

Dans son studio de 30m2, Fabien dispose d'une kitchenette, d'une salle de bains et d'une chambre. Il sort en toute indépendance, lorsqu'il le souhaite. Ici, chacun bénéficie d'un logement personnel, permettant aux résidents une réelle autonomie. Surtout, la maison partagée apporte un équilibre entre indépendance et vie en collectivité. Dans chaque maison, une pièce commune qui fait office de salon, de salle à manger et de cuisine, rassemble les locataires. « Nous partageons les repas, organisons des fêtes et des sorties. Nous créons des liens amicaux avec les voisins, les commerçants, souligne-t-il. Même si nous sommes limités par le handicap, nous participons à la société ».

Une présence 24h sur 24

Pour aider les résidents dans leurs tâches quotidiennes, des assistants salariés sont présents 24 heures sur 24, accompagnés d'un gestionnaire, responsable des appartements, et de volontaires en service civique. « Ces jeunes gagnent en maturité. Ils apprennent à ne pas avoir peur de la différence et de la difficulté», estime Fabien.  Grâce au logement accompagné, il dit avoir reconstruit une « vie pleine de sens, grâce à un mélange de générations et de cultures ». Il envisage aujourd'hui son handicap comme un atout. « Mon handicap me rend plus lent mais me donne plus de temps. Quand je parle, je suis plus lent, mais on m'écoute mieux ».

Cinq maisons à Rungis fin 2016

Alternative à l'institution spécialisée, le modèle de maison partagée se développe à l'échelle nationale. Dix autres villes construisent des maisons Simon de Cyrène, à l'image de Rungis (94), qui organisait une visite de chantier le 12 mai 2016, en présence de Laurent de Cherisey, directeur général de la fondation Simon de Cyrène. En construction, ces cinq maisons accueilleront 59 personnes valides et handicapées fin 2016. Financés en grande partie par les PCH (prestations de compensation du handicap) des résidents, ces logements accompagnés constituent « un moyen de retrouver goût à la vie et de nouer des relations amicales », explique Laurent de Cherisey, mais aussi la possibilité d'intégrer les personnes handicapées en milieu ordinaire au lieu de les orienter systématiquement vers des établissements médico-sociaux. Un dispositif intelligent qui illustre le principe de société inclusive évoqué lors de la CNH par François Hollande, Marisol Touraine (ministre de la Santé) et Ségolène Neuville (en charge des personnes handicapées) le 19 mai 2016 (articles en lien ci-dessous).

Convention avec l'Union sociale pour l'habitat

Pour encourager l'habitat partagé et développer l'offre de logement accompagné, le chef de l'Etat a annoncé, à cette occasion, la création d'une convention avec l'Union sociale pour l'habitat. Celle-ci devrait lancer l'appel à projet « HLM, Partenaires des personnes en situation de handicap ». Le Président de la république a par ailleurs promis la création de 1 500 places supplémentaires par an en pensions de famille /maisons relais spécifiquement dédiées au handicap. Ces mesures pourraient, en partie, répondre aux besoins des personnes handicapées en termes de logement et d'intégration dans une société idéalement de plus en plus inclusive. Elles permettraient de développer l'habitat accessible en ville, encore très limité, comme l'a constaté Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'habitat durable « Nous manquons de logements classiques pour les personnes handicapées en ville, a-t-elle déclaré. Pour cette raison, je souhaite relancer une enquête qui puisse recenser ceux dont nous disposons ».

© Fédération Simon de CyrèneLire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste chez Handicap.fr"


24/05/2016


JEUDI 14 AVRIL 2016. Panama Papers, Vanves en pointe dans la lutte contre la fraude fiscale

Informations vues sur le site internet de bfmtv :

 

Panama papers: vent de panique chez les contribuables français

 
Mis à jour le

Les téléphones des meilleurs avocats fiscalistes de France n'ont pas cessé de sonner depuis les révélations mondiales sur la filière panaméenne de l'évasion fiscale. Et à Bercy, la cellule de régularisation s'attend également à voir affluer les repentis.


14/04/2016