VANVES ACTUALITE

Acheter vos journaux sur la plateau à Vanves chez le nouveau kiosquier. Il faut que cela soit une réussite économique

Article vu sur le site du Parisien :

Vanves : le kiosque à journaux de retour sur le Plateau !

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Vanves|Anthony Lieures|02 octobre 2017, 12h07|0
Vanves, le 18 septembre 2017. Depuis jeudi, les habitants du quartier du Plateau ont fait la connaissance d’Ashraful, 25 ans, leur nouveau kiosquier. LP/A.L.
 
Anthony Lieures
Vanveskiosques à journauxPresseMédiaKioskPlateau de Vanves

Un petit commerce pour un immense service : un kiosque est de retour dans ce quartier où ces commerces avaient disparu les uns après les autres.

Un sourire jusqu’aux oreilles et un bonbon pour récompenser ses premiers clients. En fin de semaine dernières, aux premières heures du jour, les habitants du Plateau, à Vanves, ont fait la connaissance d’Ashraful, 25 ans, leur nouveau… kiosquier ! En partenariat avec la société Mediakiosk, la ville de Vanves a mis en place ce point de vente après la fermeture de plusieurs presses ces dernières années.

Un pari à l’heure où les ventes de journaux déclinent. Mais dès le premier jour, beaucoup d’habitants sont venus le remercier : « On est très contents car au Plateau, on est abandonnés ! » s’exclame Suzanne, qui fêtera en janvier ses 90 ans. Elle est venue chercher un cahier de mots mêlés. « Avant, on avait plein de petits commerces… insiste la chaleureuse retraitée. J’espère que ça va marcher pour vous ! On va vous faire travailler. »

« Je ne pouvais plus acheter de journaux, ou alors à Paris... »

Louis-Marie, 80 ans, est lui venu acheter Le Monde : « Dans le quartier, il y a eu (il compte) trois, quatre, cinq points de vente qui ont disparu, calcule-t-il. Depuis un an (NDLR : et la fermeture d’une presse avenue Victor-Hugo), c’était compliqué. Je ne pouvais plus acheter de journaux, ou alors à Paris. »

 

« Il y a beaucoup de passage. Les gens sont très contents », apprécie Ashraful, dans un français hésitant. Arrivé en France il y a trois ans, il prend des cours de langue pour progresser. Il est épaulé par son frère, qui gère aussi un kiosque dans le 16e, à Paris.

LP/A.L.

Celui du Plateau, situé avenue Jean-Jaurès, sera ouvert tous les jours, de 7 heures à 19 heures. Il fermera à 14 heures le dimanche. Pour l’ouverture, les rayons étaient un peu clairsemés, dans l’attente de livraisons. Et dans l’après-midi, une pile de journaux restait à écouler. « C’est le premier jour, ça va venir », se convainc le jeune kiosquier, qui note toutefois que deux tabacs à proximité vendent déjà Le Parisien et quelques quotidiens nationaux.

C’est en fait la ville qui leur avait demandé de rendre ce service il y a déjà plusieurs années, pour remédier aux fermetures. « Quand on les a vues se multiplier, on a envoyé un courrier à tous les commerces pour leur demander s’ils pouvaient vendre de la presse », raconte Carine Jamet, la manager de commerce de la ville de Vanves. Car jusqu’à cette ouverture, la commune ne comptait plus une seule presse au Plateau.

  leparisien.fr



03/10/2017

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres